lundi 17 novembre 2014

Fleuve Niger : 2 morts et 11 écoliers disparus dans l'attaque d'un hippopotame à Niamey

Au moins deux personnes ont été tuées et 11 écoliers ont disparu lundi dans l'attaque d'une pirogue par un hippopotame sur le fleuve Niger, près de Niamey, ont indiqué les autorités locales.
"Nous avons repêché deux corps de villageois sans vie et dénombré cinq rescapés, et au moins onze élèves sont portés disparus", a indiqué à l'AFP un responsable de Liboré, le village riverain du fleuve Niger près du site de l'accident.
Deux des cinq rescapés sont des écoliers, selon ce responsable.
L'accident a été provoqué par un hippopotame qui a renversé la pirogue où se trouvaient "au moins 18 personnes, en majorité des élèves", a-t-il expliqué.
La pirogue assurait la traversée entre les deux rives du fleuve Niger qui sépare la capitale nigérienne.
"Des élèves qui habitent la rive droite du fleuve empruntent chaque jour une pirogue pour se rendre à leur école située sur la rive gauche", a expliqué un cameraman d'une télévision privée qui s'est rendu sur place et dont les propos ont été confirmés par un riverain.
Des recherches sont en cours afin de retrouver d'autres victimes, selon des témoins.
Des troupeaux d'hippopotames, à la recherche d'herbes fraîches ou d'eaux profondes, s'aventurent régulièrement près de la capitale et y sèment souvent la panique.
En 2013, un hippopotame a été abattu par balles par les agents de l'Environnement, après avoir mortellement mordu un adolescent à Niamey.
Lorsqu'ils sont accompagnés de bébés, les "hippos" sont plus agressifs et s'attaquent même aux vaches qui viennent brouter sur les rives du Niger, selon un spécialiste.

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire