Unicef

Partenaire de la jeunesse nigèrienne

Visitez et aimez notre page

www.Facebook.com/jeunesseduniger

Jeunesse du Niger

Unisons-nous et construisons le Niger de demain

vendredi 1 mai 2015

Adam Tamari : L'athlète nigérien rafle quatre (4) trophées aux compétitions de Toulouse entre 2014-2015

Adam Tamari L'athlétisme est une discipline sportive qui bénéficie moins d'engouement que le football dans notre pays même si le Niger dispose de talents incontestables dans ce sport. Si ces talents sont bien exploités, le Niger pourrait indéniablement tirer un avantage considérable. C'est l'exemple d'Adam Tamari, un jeune athlète et sa consœur Balkissa Abdoulaye, tous deux très connus dans les compétitions nationales et internationales pour avoir remporté des coupes. En ce qui concerne précisément Adam Tamari, originaire de la région d'Agadez, il a remporté au total à l'international, quatre (4) trophées et six (6) titres entre 2014-2015.
Apres avoir quitté les bancs de l'école, Adam Tamari a vite affiché son ambition de devenir un grand athlète. En participant aux compétitions scolaires et certains tournois lors des fêtes culturelles à Agadez, le destin du jeune athlète Adam Tamari avait croisé celui d'un ressortissant français en la personne de Michel Batelle. Une fois il a rencontré les responsables de la Section d'Athlétisme de Toulouse University Club (SATUC) pour chercher un stage de formation à Adam. C'est ainsi que le jeune athlète nigérien a été invité pour prendre part à une formation de trois (3) mois en 2005 dans ce club.
Adam intégra l'équipe nationale d'athlétisme où il participa à plusieurs compétitions nationales et internationales en l'occurrence le championnat national tenu à Niamey en 2006 ; les compétitions de la fête tournante du 18 décembre 2006 à Zinder ; le championnat d'Afrique de l'Ouest Junior en Côte d'Ivoire 2006 etc. A toutes ces compétitions, Adam avait honoré le Niger en remportant des médailles. Les succès se multiplient ces dernières années pour Adam Tamari. En fin 2014, il a participé à la compétition de corrida de Toulouse e remporté un trophée sur une distance de 8 km. Le 4 janvier 2015, dans la ville de Lescure d'Albigeois, Adam a réédité son exploit sur une distance de 10 Km de route, ce qui lui a permis de gagner un trophée ; un bon d'achat et du matériel de sport. Au championnat régional de cross-country organisé le 25 janvier 2015, à castes (France), Adam s'est classé premier et rafla le trophée sur une distance 10.001 m. Au Tour du Lac de saint Ferréol tenu le 22 février 2015, Adam a honoré son pays, le Niger en enregistrant un score meilleur que celui de la compétition de l'année 2014 sur une distance de 10.800 m. D'une taille moyenne et d'un poids de moins de 50 kg, le jeune athlète nigérien Adam Tamari est né le 1er janvier 1987 à Agadez. Il est marié et père d'un enfant. Le jeune athlète s'est distingué tant au niveau des compétitions nationales qu'internationales comme en attestent les trophées et les titres à son actif.
Hassane Daouda

mercredi 29 avril 2015

Attaque meurtrière sur l'île de Karamga: les victimes sont majoritairement jeunes

Depuis lundi, je vois défiler sur mon mur des photos des soldats morts au champs d’honneur sur l’île Karamga, sur le lac Tchad. Des honneurs et des souhaits pour un repos au Paradis leur sont dédiés. 
Ils sont pour la plupart des jeunes, qui ont choisi le métier des armes afin de protéger la nation. Beaucoup d’entre eux, ont certainement eu cette prémonition de ne jamais revenir. Du reste, la guerre ne dicte jamais qui sortira vivant. 
Dans le cas spécifique de l’attaque du 25 avril 2015, c’est le nombre élevé des « portés disparus ». 32 selon le communiqué du ministère de la Défense. Ce mot ou ce groupe de mots, vient augmenter l’angoisse de ceux qui ont des parents partis au front. Les coups de fils, les échanges de textos se sont faits depuis la nuit tragique pour prendre les nouvelles. Chacun voulant connaître le sort de son ami, de son frère, cousin, mari etc.
Cette angoisse s’est exacerbée, par le silence du gouvernement sur la question pendant plus de deux jours. Un silence qui a laissé la rumeur amplifier le décompte.
Depuis le déclenchement de cette guerre asymétrique, c’est la première fois que le gouvernement a pris du temps pour rendre public un communiqué. Sans chercher à connaître les raisons de cette attente, le silence a « tué la communication gouvernementale ». Ce qui a peut-être fait des victimes collatérales de suite de crise cardiaque. 
Que l’âmes des disparus reposés en paix.
PAR BALIMA BOUREIMA 

jeudi 16 avril 2015

9eme Rencontre Annuelle du Réseau des ONG Francophones sur le Climat



Le Niger participe a la 9eme Rencontre annuelle du Reseau Climat et Developpement a Paris du 14 au 18 avril 2015. Cet atelier dont le thème est « Quels defis l’accord de Paris sur le Climat doit-il relever selon la société civile africaine francophone ? ». 14 pays sont representes et 70 participants.
Le Niger est représenté par Issa Garba du Réseau de la Jeunesse Nigérienne sur les Changements Climatiques, Ali Bonguere de EDDER, Moutari Abdoul Madjid de l’ONG Développement pour um Mieux Etre et Sani Ayouba de JVE Niger. 


Cette rencontre ce tient a Paris dans ce contexte d’accueil par la France de la 21e Conférence des Parties a la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique communément appelé « les Négociations Climat » 
Chaque année depuis 2007, le RC&D organise un atelier annuel en vue de la définition de la stratégie de plaidoyer des organisations de la société civile francophone dans le cadre des négociations internationales sur le climat. Cette année, dans l’objectif de renforcer la voix de la société civile francophone dans les négociations et compte tenu de l’importance que revêt le sommet Paris Climat 2015, l’atelier annuel du réseau se tiens à Paris du 14 au 18 avril 2015, afin de pouvoir faciliter le dialogue entre les représentants de la société civile africaine francophone et la Présidence Française.   Il sera précédé, les 12 et 13 avril, d’une réunion  restreinte avec la « taskforce » COP21 du Réseau Climat & Développement.
 Le Réseau Climat & Développement est le seul réseau rassemblant les ONG francophones – majoritairement africaines – sur les questions de climat et de développement. Il comporte à ce jour plus de 70 ONG membres. Chaque année, le Réseau Climat & Développement participe aux conférences internationales sur le climat pour rencontrer les décideurs francophones, décrypter les négociations et rappeler les enjeux clé pour les pays les plus pauvres et vulnérables. En 2015, les membres de la société civile africaine francophone seront amenés à jouer un rôle important dans les négociations et l’ambition de l’accord à Paris fin 2015, à la fois tant que principaux acteurs de terrain dans la lutte contre la vulnérabilité et les impacts climatiques dans leurs pays et de part leurs expériences pratiques, porteurs de propositions et solutions concrètes pour l’enrichissement du dialogue international.

AAS 

mardi 23 décembre 2014

Fait divers : Des réseaux de voleurs de motos démantelés par les services de la police, 130 engins récupérés


Une vue des motos récupérées par la police Une vue des motos récupérées par la police
Suite aux multiples déclarations de vol de motos enregistrées par les services de la police dans la communauté urbaine de Niamey et à l'intérieur du pays aux mois de novembre et décembre 2014, la direction de la Police Judicaire à travers la brigade de recherche et d'investigation a ouvert une enquête dans la perspective de mettre la main sur ces individus qui troublent le sommeil et la vie des paisibles citoyens. Une enquête minutieuse qui fort heureusement a permis à la Police Judicaire de démanteler plusieurs groupes de malfrats composés de vingt trois (23) individus, tous des jeunes. Ce réseau de voleurs de motos a été présenté aujourd'hui, à la presse dans les locaux de la Police judicaire.
Selon le Chef du service central Information et Relation Publique de la Direction Générale de la Police Nationale, le capitaine de police Adili Toro, l'interpellation de ces 23 individus a permis à la brigade de recherche et d'investigation de la police judicaire de récupérer trente deux (32) motos volées qui sont actuellement parquées à la PJ. Il faut préciser que parmi le groupe de malfrats, il y a des recéleurs. En effet, le mode opératoire ou la stratégie adoptée par ce groupe d'individus consiste à voler des motos à partir de Niamey pour aller les liquider dans les localités de Manguize ; Torodi et Balleyara. Une fois qu'ils volent une moto, il y a au sein du groupe un spécialiste qui lui change systématiquement le numéro du châssis, toute chose qui rend difficile à la police, le travail de recherche et d'identification de la moto volée.

C'est pourquoi, le capitaine de police Adili Toro a lancé un appel aux usagers de la circulation de faire un effort pour avoir toutes les pièces de leurs moyens de déplacement. ''Il a été aussi constaté par les services de la Police que 80% des motos récupérées, ont été volées soit à la devanture de la maison ou à l'intérieur de concessions. C'est dire qu'il y a aussi une négligence de la part de certaines personnes'', a fait remarquer le capitaine Adili Toro.
Au cours du dernier trimestre de l'année 2014, les services de la police ont enregistré sur l'ensemble du territoire national 691 cas de déclarations de vols de motos dont 368 cas dans la seule ville de Niamey. Les investigations de la brigade de recherche de la police judicaire ont permis de récupérer 130 motos sur les 368 volées à Niamey. Ce travail titanesque de la police judicaire dont le rôle est de sécuriser les personnes et leurs biens mérite d'être salué et encouragé. L'enquête suit son cours et il revient simplement aux populations d'aider la police a mener à bien sa mission.
Hassane Daouda