jeudi 31 juillet 2014

Impressions de l’atelier de validation du CoP-Niger - La nécessité de la GRD au Niger

En tant que représentante des jeunes et des femmes, j’ai pris part à l’atelier de validation de l’évaluation nationale en gestion axée sur les résultats de développement (GRD) du Niger. L’inclusion des questions de la jeunesse et du genre est essentielle pour un leadership en faveur d’une culture de résultat. Cela concourt à une meilleure autonomisation de ces populations vulnérables et rehausse le niveau d’éducation de cette frange de la population au vu de sa proportion importante pour mieux favoriser le développement du Niger.

Dans l’atelier de validation qui a réuni plus de 80 participants, tenu du 24 au 26 juin 2014 le dialogue a prévalu La nécessité de partager et de mutualiser les expériences de la CoP-Niger pour faire progresser la GRD au Niger et faire suivre et respecter les engagements pour améliorer la bonne pratique de GRD a été consentie. Une atmosphère de franchise et de transparence a été crée et a permis à chacun de s’exprimer aisément sur ce les résultats présentés. Il a permis, par le partage d’expériences et des discussions en plénière, de préparer collectivement une première feuille de route de travail et de planification, tant sur les actions à mener que sur le renforcement de la gouvernance et du financement favorisant la pratique de la GRD au Niger.

En ce qui concerne les bonnes pratiques, je retiens la démarche inclusive qui a consisté à donner l’opportunité de participer aux discussions dans un dialogue ouvert ; aussi la responsabilité partagée de tout acteur de développement c'est-à-dire que tout acteur doit être actif dans l’apport des résultats et enfin l’esprit de la créativité qui permet à chaque acteur de sortir du cadre habituel et de trouver des manières d’interagir pour la réussite du mécanisme de la GRD.

Les résultats présentés lors de l’atelier m’ont paru très intéressants et satisfaisant parce qu’ils proviennent d’un travail sérieux dont la méthodologie est basée sur la conduite de focus groupe au sein des institutions concernées et cela nous ont permis de faire des analyses constructives en se basant bien sur le barème d’évaluation, l’outil de travail en question et les résultats obtenus lors des focus. Le plus intéressant à mon avis personnel est celui du secteur éducatif puisque les résultats présentés reflètent la réalité à l’œil nu.

L’approfondissement des mes connaissances en GRD au dit atelier me permettra non seulement de m’auto évaluer à chaque instant dans mes activités de tous les jours et aussi partager mes expériences avec les collègues, partenaires et entourage pour qu’ensemble nous puissions avoir une idée sur ce que nous faisons afin d’améliorer la GRD au Niger.

 Halilatou Issoufou Mamane

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire