vendredi 11 juillet 2014

A Zinder, des trafiquants d'organe arrêté

Des informations en provenance de la capitale de Damagaram indiquent que quatre personnes dont trois hommes et une femme ont été arrêtés par les éléments de la police judicaire. Les quatre trafiquants arrêtés avaient en leur possession des yeux d'êtres humains, a indiqué le procureur de la République près tribunal de Zinder M.Yayé Hassan Maiga, interrogé sur une radio internationale.
Selon ce dernier, c'est les trafiquants eux-mêmes qui ont affirmé à la police judiciaire que c'est bel et bien l'œil d’un être humain qu'ils ont en leur possession. L'opinion publique au niveau de Zinder s'interroge sur la provenance de ces organes.
Les trafiquants ont-ils crevé les yeux d'une personne de manière violente ou bien ont-ils déterré un cadavre pour se procurer de ses organes de vue Pour le procureur de la république près le tribunal de Zinder, une enquête est d’ores et déjà ouverte pour connaître la provenance de ces organes. En attendant les résultats de l’enquête, les quatre trafiquants sont arrêtés et ils encourent un emprisonnement ferme allant de 3 mois à deux ans et une amende entre 10.000 et 100.000 F CFA. En attendant de voir claire sur cette affaire qui est méconnue de la société nigérienne, les populations au niveau de la région de Zinder sont prises de panique car le trafic des organes d'être humain entendu sous d’autres cieux est arrivé jusqu'à leurs portes. Cette affaire qui intervient au moment où une autre relative à l'importation des bébés du Nigeria au Niger, montre à quel point la société nigérienne est entrain de se métamorphoser avec des comportements et pratiques immoraux et fermement condamnés par notre société et notre religion.
Selon certains observateurs, cette pratique de trafic d'organes humains n’a d'autres motivations que de faire des sacrifices pour atteindre certains objectifs inavoués.

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire