vendredi 5 septembre 2014

Eliminatoire de la CAN 2015 Niger- Cap vert : Le Mena affronte demain les Requins bleus

                                  

Le Mena du Niger
                                                       
Dans le cadre du 2ème tour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2015, le Mena affronte demain après-midi, au stade Général Seyni Kountché de Niamey, les Requins bleus du Cap vert. Pour tester sa machine, le Onze national du Niger a joué mardi dernier en amical contre les Cranes de l'Ouganda. Une rencontre que le Mena a remporté par deux buts à 0. C'est assurément un bon présage dans l'optique de la rencontre officielle de demain après-midi contre les Requins bleus. Mais il convient de dire que cette équipe cap verdienne est à l'heure actuelle 5ème des équipes africaines au classement de la FIFA. Elle a disputé la première rencontre de son histoire en 1978 face à l'Angola, match qu'elle a perdu sur le score d'un but à zéro. À la suite de l'affiliation de la fédération à la Confédération africaine de football et à la FIFA en 1982, la sélection s'engage pour la première fois dans les éliminatoires d'une Coupe d'Afrique des Nations en 1992 et dispute ses premières qualifications à une phase finale de la Coupe du monde en 2003.
Les-Requins-bleus-du-Cap-ve

 
Les Crioulos, comme on les appelle dans leur pays, disputent leurs rencontres à domicile au Stade de Várzea, situé dans la capitale cap-verdienne, Praia. Les Cap-Verdiens ont terminé l'année 2013 au 39ème rang mondial selon le classement FIFA et au 5ème rang africain. Ils se sont qualifiés pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations de football 2013 pour la première fois de leur histoire. L'équipe est entraînée par Beto depuis février 2013.
La proximité entre les éditions 2012 et 2013 de la Coupe d'Afrique des Nations, rendue obligatoire par le changement de calendrier, a profondément modifié le format des éliminatoires pour la CAN 2013, organisée par l'Afrique du Sud. C'est en effet par le biais d'un système de matches aller-retour sur deux tours que les sélections peuvent prétendre à la qualification pour la phase finale. Au premier tour, les Requins Bleus se défont assez facilement de la sélection de Madagascar, tuant tout suspens dès le match aller en s'imposant quatre à zéro à Antananarivo. Le deuxième tour est nettement plus ardu puisque c'est le Cameroun, quadruple vainqueur de la CAN, et participant de la dernière Coupe du monde, qui se présente face à eux. Le match aller, joué le 8 septembre 2012 au Stade de Várzea à Praia, voit les Cap-Verdiens s'imposer par 2-0 (buts de Ricardo et Djaniny). Lors de la seconde manche, grâce à un but rapide de Nhuck dès la 11ème minute, le Cap-Vert refroidit les ardeurs des Lions Indomptables qui finissent par l'emporter 2-1, un score insuffisant pour empêcher les hommes d'Antunes d'obtenir la qualification pour la première Coupe d'Afrique des Nations de leur histoire.
Dans son dernier match décisif pour la qualification au deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2014, le Cap Vert s'impose à l'extérieur sur la Tunisie par le score de 2 buts à 0 ; la sélection termine ainsi à la première place du groupe et se qualifie pour le troisième tour. Quelques jours après ce succès, le Cap Vert se retrouve à son tour disqualifié, car la sélection a fait jouer contre la Tunisie un joueur normalement suspendu. Initialement qualifié pour les barrages du Mondial 2014 après sa victoire sur la Tunisie (0-2), lors de la dernière journée des éliminatoires, le Cap Vert a déchanté en apprenant sa défaite sur tapis vert, synonyme d'élimination, après la décision de la FIFA. Une sanction pour les Requins Bleus, coupables d'avoir aligné un joueur suspendu lors de ce match. Pourtant vainqueur sur le terrain (0-2), à Radès, les Requins Bleus se sont effondrés lorsque l'instance dirigeante du ballon rond a pris la lourde décision de leur infliger une défaite sur tapis vert (3-0), ce qui a eu pour conséquence de qualifier les Aigles de Carthage pour les barrages à leur détriment.
C'est donc une équipe très expérimentée et très technique que le Mena affronte demain après-midi. La recette pour sortir la tête haute de ce match, c'est d'être rigoureux et de rester concentrer pendant les 90 minutes de jeu. Les joueurs du Mena doivent faire preuve d'endurance pour contrer toutes les velléités offensives des Requins Bleus. Mardi dernier contre l'Ouganda, leur deuxième mi-temps a été laborieuse avec une attaque en mal d'inspiration. Il revient à l'entraineur Gernot Rhor de corriger ce manquement et de mettre en place une défense à la hauteur de l'enjeu de ce match.
Oumarou Moussa

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire