lundi 16 décembre 2013

Décourager les fumeurs avec des inscriptions, marchera-t-il?


Selon des études, une cigarettes abrège la vie d’un fumeur de 6 minutes. Pourtant, en dépits des conséquences qu’engendre le tabagisme aussi bien chez les fumeurs que chez les fumeur passifs, nombreux sont ceux qui sont dépendant de cette fumée. Face à cette avancée, notre pays le Niger  s’est doté de mécanismes en vue de décourager les industries du tabac ainsi que les fumeurs à l'exemple de la loi anti tabac en 2006. Mais aujourd’hui encore, il semble que ces industries trouvent des astuces pour contourner toutes ces barrières et atteindre encore plus de fumeurs et même faire de nouveaux fumeurs. Récemment, les autorités ont obligés ces industries à inscrire sur chaque paquet de cigarette « fumée provoque le cancer de poumon »
Cela a-t-il ralenti la consommation du tabac?
A notre avis, pas vraiment.
La majorité des clients de ces industries sont des jeunes  qui ne sont pas allés à l’école et se trouvant avec de très faibles pouvoir d’achat achetant en détails une à deux cigarettes. Du coup, il y a de très fortes chances qu’ils ne voient pas ces inscriptions ou ne comprennent pas de quoi il s’agit.
Et les scolaires?
Nos écoles sont aujourd’hui transformés en de véritables places de consommation de tabac. En 2009, une enquête conduit à Niamey a révélée que sur 2 174 élèves de 13 à 15 ans venant de 20 établissements scolaires, il résulte que 12,8 % de ces jeunes adolescents fument le tabac. Et parmi ces jeunes fumeurs on dénombre 20,5 % des garçons et 5,8 % de filles.
C'est alors un espoir de faire chuter la consommation en milieu scolaire. 
Mais nos espoirs sont tombés à l’eau après avoir discutés avec des élèves. Un extrait de leurs propos :
“Je connais déjà les conséquences du tabac, ce texte ne me dit rien”
“Au début cette inscription, m’a fait un peu peur, mais avec le temps je m’y suis habitué”
il semble alors qu’il reste du chemin à faire en vue de freiner l’avancée du tabagisme qui en plus de décimer la génération future constitue un obstacle pour le développement de notre pays.
Pourquoi ne pas alors contrôler le tonnage d’entrée de cigarette dans le pays et aussi rehausser les taxes ainsi que le prix de la cigarette?

Par Jeunesse du Niger.

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire