mardi 3 décembre 2013

3 films réalisés par et pour les jeunes


Ils étaient 23 jeunes stagiaires venus de tous les horizons à bénéficier d’une formation sur la production de film documentaire à l’Institut de Formation aux Techniques de l’Infirmation et de la Communication (IFTIC). L’objectif d’une telle initiative accompagnée par l’UNFPA, c’est d’amener ces stagiaires qui se sont engagés volontairement à produire eux-mêmes des films afin de sensibiliser leurs paires. Au terme des 10 jours de formation, en plus des techniques de productions audiovisuelles auxquelles ils ont été initiés, ils ont aussi bénéficié d’un renforcement de capacité en leadership, en santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes ainsi qu’en plaidoyer et ce sont 3 films qui ont été produits. Le premier parle de l’avortement clandestin. En soulevant cette question, les stagiaires ont voulu faire ressortir les conséquences qu’engendre cette pratique exercée dans la majorité des cas clandestinement. Ils racontent l’histoire d’une jeune fille de 14 ans qui a faillit rendre l’âme à la suite d’un avortement. Le second film s’est penché sur la planification familiale. Un sujet qui suscite autant de débat dans notre pays à forte proportion musulmane. Les stagiaires sont allés à la rencontre des leaders religieux, jeunes,  et des experts afin d’avoir les réponses que nous nous posons au sujet de la planification familiale. Et enfin, le dernier film qui traite de la mortalité maternelle et des adolescents. Il raconte l’histoire d’une jeune adolescente de 18 ans, morte en donnant la vie.
Ce 2 décembre au CCFN, le grand public a assisté à la projection des 3 films suivis de débats très enrichissant. Et c’est le troisième thème qui a remporté le premier prix pour la façon dont le thème a été développé.
Afin de vulgariser ces films, il est prévu de les diffuser dans les chaines de télévisions, les médias sociaux, dans les centres amis des jeunes….

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire