mercredi 18 décembre 2013

18 décembre 1958 ~ 18 décembre 2013

18 décembre 1958 ~ 18 décembre 2013, voilà 11 lustres que le Niger est une république.

À l'occasion de cet anniversaire de la proclamation de la république, revoyons l'histoire de son avènement.

En 1958, le président français, le Général De gaulle avait proposé à tous les territoires français d'outre Mer (donc le Niger y compris), un projet visant à créer une communauté franco africaine. Ce qui a été soumis à un référendum dans tous ces territoires, où on a donné à chacun l'amabilité de choisir entre le "OUI" qui est synonyme d'intégration dans la communauté franco africaine, et le "NON" qui est synonyme de l'indépendance de manière systématique.

Au Niger, à l'époque il y'avait le bord de DIORI HAMANI du parti PPN-RDA qui était pour le "OUI", et le bord de DJIBO BAKARY du parti Sawaba qui était pour le "NON".
Après moult confrontation d'idées, c'est finalement Diori hamani militant du "OUI", qui a remporté la victoire de manière obscure avec l'appui du gouverneur de l'époque, malgré que le sens de la liberté était aiguisé.

Donc la république que nous fetons, est la conséquence de la victoire du "OUI" au moment du référendum de septembre 1958, par ce "OUI", le Niger en 1958 opta pour la république, et faire partie de la communauté franco africaine.
Le grand homme Djibo Bakary lui avait le sens aigu pour la liberté et a eu le courage de prôner le "NON" lors du référendum, par ce "NON", le Niger aurait pu directement accéder à l'indépendance totale depuis 1958 et emboiter le pas à la Guinée de AHMED SEKOU TOURÉ seul pays à avoir dit "NON".
Après sa défaite, Djibo bakary fut contraint à l'exil, son parti le SAWABA fut dissout, et ses partisans ont été pourchassés, lynchés, emprisonnés et tués. Son nom, jeté dans la poubelle de l'histoire.
Diori hamani et son parti le PPN-RDA ont en effet mené une dictature civile, mais ont été stoppés net par le coup d'état d'avril 1974.
Qu'aurait été le Niger si le "NON" avait remporté ??? Certainement mieux que le Niger de maintenant, je pense.
Niger mon beau pays, qu'est ce que je t'aime 


Par Issouf

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire