lundi 8 décembre 2014

Réception d'équipements au Ministère de la Culture, des Arts et des loisirs : Environ 65 millions de francs CFA pour le renforcement des capacités des Maisons de la Culture et des Centres des jeunes

                                  


    Lors de la cérémonie de réception Lors de la cérémonie de réception
    Le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou, a réceptionné samedi dernier, à Niamey, un important lot d'équipement d'une valeur d'environ 65 millions de francs CFA destiné aux Maisons de la Culture et des centres des jeunes des régions de Zinder, Maradi et Niamey. Ce matériel a été offert par le projet « Développement des Maisons de la Culture au Niger : espace vivant de valorisation du patrimoine culturel et de ses acteurs». C'était en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, du représentant de la Délégation de l'Union Européenne au Niger, de ceux de l'ambassadeur de France, de la Coopération Suisse, des ONG CISP, DIKO et Alternative Espace Citoyens.
    Ce projet cofinancé par l'Union Européenne dans le cadre du programme développement social et humain (Investing in people) et qui vise à « soutenir la culture en tant que vecteur de démocratie et de croissance économiques» est mis en œuvre par le Comité International pour le Développement des Peuples et ses partenaires à savoir l'ONG DIKO, et Alternative Espaces citoyens.

    Le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs en réceptionnant ce don, a rappelé qu'un important lot de matériels, d'une valeur d'environ 100 millions de francs CFA au bénéfice des maisons de la culture partenaires du programme d'épanouissement culturelle de la jeunesse de l'IDS II a été déjà réceptionné au mois d'août dernier. Ces équipements acquis dans le cadre du deuxième projet du CISP et de ses partenaires poursuit-il viennent opportunément s'ajouter aux premiers dans une optique de synergie entre lesdits projets pour élargir le nombre de maisons de la culture renforcées au sein desquelles les activités pourront dès lors, s'organiser dans un environnement approprié. M. Ousmane Abdou s'est rejoui de cette initiative du renforcement des capacités des maisons de la culture et les acteurs culturels, est assurément de nature à contribuer de façon significative, au développement socioéconomique de notre pays. C'est du reste la vision des Autorités de la 7ème République au premier rang desquelles le Président Issoufou Mahamadou a ajouté le ministre en charge de la culture. Il a en effet, remercié les généreux donateurs en général, l'Union Européenne et les autres partenaires en particulier pour leur constant soutien au développement du secteur culturel au Niger. M. Ousmane Abdou a en fin réitéré l'engagement de son département ministériel à les accompagner pour une mise en œuvre des activités inscrites au titre du projet avant de les assurer que le matériel sera exclusivement mis au service des bénéficiaires et utilisé à bon escient. Auparavant, le Chef de la Délégation de l'Union Européenne en République du Niger a indiqué que cet appui permet d'allier
    culture et développement, en outillant les acteurs culturels mais surtout en garantissant l'essor d'un secteur qui doit contribuer à la croissance économique et au développement durable. La mise à disposition de ce matériel composé principalement d'outils informatiques et techniques contribuera selon M. Raul Mateus Paula significativement au renforcement des capacités des Maisons des Jeunes et de la Culture. Pour sa part, l'assistant technique du projet «le développement des maisons de la culture au Niger : espace vivant de valorisation du patrimoine culturel et de ses acteurs» a souligné l'ambition du CISP et ses partenaires qui est de renforcer le rôle des Maisons de la Culture (MDC) au Niger, les capacités des artistes et des professionnels de la culture afin d'améliorer les conditions économiques, sociales et culturelles des populations. Cela par la promotion et la valorisation du patrimoine culturel en tant que vecteur de démocratisation, de diversité et de développement économique tel que prôner par le Gouvernement dans le document de référence, le PDES. M. Laouali Amadou a par ailleurs témoigné toute leur considération à la Coopération française, espagnole, Suisse et Allemande qui sont aussi des acteurs présents sur le terrain et avec lesquels, une synergie d'action est en train d'être construite à travers les différentes prises de contact, les concertations et les autres appuis de toute forme.

    Aïchatou Hamma Wakasso

    Réactions :

    0 commentaires :

    Enregistrer un commentaire