lundi 31 décembre 2012

Le fleuve Niger menace encore


La baisse du niveau des eaux du fleuves Niger n’a été que de courte durée. Actuellement, le seuil d’alerte qui est de 530 cm est dépassé, alors que les populations victimes des dernières crues exceptionnelles pensent encore leurs plaies, Pour éviter un second drame, les autorités régionales ont aménagé un site destiné à accueillir les riverains. 
Ce site dénommé  SENO, est situé dans le 5ème arrondissement de Niamey. Neuf cent cinquante huit tentes fournies par le gouvernement nigérien, l’Unicef et Shelterbox ont été installées, accueillant  six mille cinq cent personnes.  Le site dispose également de latrines où l’eau est disponible à tout moment  grâce aux vessies fournies par l’Unicef. Le ravitaillement en  eau potable est assuré par OXFAM.
 Pour Hawa mère de sept enfants,  arrivés sur le site il y a deux    semaines, «nous sommes arrivés ici de notre propre gré car les autorités nous l’ont demandé. Les inondations ont emporté tout ce qu’on avait. 
Le premier jour de notre arrivée, nous avions reçu des vivres ; mais depuis lors on attend. C’est vraiment difficile pour mes quatre enfants d’aller à l’école. Ils quittent très tôt le matin dans ce froid pour aller jusqu’à  karadjé »
Pour la plus part de ces populations le retour dans leurs  anciennes demeures  n'est pas pour maintenant, car ici elles sont hors de la menace des eaux.
Pour les accompagner dans ce processus de relogement, des écoles sont entrain d’être construites sur le site. Quant aux   enfants, ils s’habituent déjà à leurs nouvelles demeures.

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire