samedi 1 décembre 2012

Formation des membres du C C A J d’Agadez au TIC.

La Maison des jeunes et de la culture Laya d’Agadez a abrité du mardi 26 au samedi 30 juin 2012 une formation portant sur les TIC (technologies de l’information et de la communication).  Elle est organisée conjointement par le Cadre de Concertation des Associations de Jeunesse (CCAJ), la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports, avec l’appui financier de l’Unicef. Vingt cinq jeunes y ont pris part dont quatorze filles.

La cérémonie d’ouverture a vu la participation des responsables régionaux de la jeunesse, du représentant de l’Unicef de la zone nord et celle de Mr Maman Ousman de la section communication de l’Unicef. Pendant cinq jours les participants vont familiariser avec l’outil informatique et suivre des formations sur des logiciels d’usage courant tels que Word et Excel, mais aussi sur l’utilisation de l’internet. La formation a été dispensée par le responsable du centre multimédia d’Agadez, qui paraphrasera à l’occasion cette assertion selon laquelle : « l’ignorant du 21ème  siècle c’est celui qui ne sait pas manipuler un ordinateur ».

 La dite formation s’est bien déroulée et a répondu aux attentes des participants. D’ailleurs, ces derniers n’ont pas caché leur entière satisfaction et ont adressé leurs remerciements à l’Unicef. « Ça fait longtemps que je cherche une occasion me permettant  d’avoir des notions aussi élémentaires soient-elles sur l’ordinateur  mais en vain…»,  a laissé entendre Rahamata, une participante ; «…Mais aujourd’hui, cette opportunité s’offre à moi sur un plateau d’argent. C’est donc un de mes vieux rêves qui s’est réalisé », a-t-elle conclu. Quant à Sidi, un autre participant à la formation ayant visiblement des notions imprécises sur les logiciels cités plus haut, les cinq jours de cours théoriques et pratiques lui ont permis de trouver exactement ce qu’il cherchait, c’est-à-dire des connaissances plus détaillées concernant l’ordinateur et les logiciels précités.
C’est dans un climat de joie et de cordialité qu’a eu lieu la cérémonie de clôture avec en toile de fond la remise des attestations de participation à chacun des vingt cinq jeunes. Ceux-ci  ont à l’unanimité formulé le vœu ardent de voir ce genre de formation se perpétuer à l’avenir afin qu’une certaine ignorance soit boutée hors du monde des jeunes du Niger.

Réactions :