mercredi 29 mai 2013

Quelque 1.500 clandestins ouest-africains expulsés vers le Niger


Quelque 1.500 migrants clandestins ouest-africains, dont de nombreux Nigériens, ont été refoulés de Libye et sont arrivés dans le nord du Niger le week-end dernier, a-t-on appris mardi de sources concordantes. « Nous sommes arrivés dimanche, nous sommes environ 1.500, tous refoulés par la Libye », a déclaré à l’AFP à Agadez, la grande ville du nord du Niger, un clandestin originaire du Nigeria, Steven Osewaru.

Selon des clandestins et des journalistes locaux, ces migrants sont arrivés dimanche à Agadez à bord de dix camions affrétés par les autorités libyennes. Nombre d’entre eux sont encore dans plusieurs quartiers de la ville et une centaine se trouvaient mardi devant le siège du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui leur porte assistance. « Nous avons été tenaillés par la soif et la faim, il y a eu deux morts durant le voyage qui a duré une semaine à travers le désert », a raconté Doumbia Malick, un Ivoirien. « Nous avons tout laissé en Libye, on nous a tout confisqué », a-t-il déploré.
Selon ces clandestins, un autre camion transportant des immigrés tchadiens expulsés par la Libye s’est dirigé vers la frontière du Tchad. « La Libye est une vaste prison et l’enfer pour les Ouest-Africains », a accusé Steven Osewaru, qui travaillait depuis 2007 comme peintre en bâtiment à Tripoli.
Plusieurs de ces migrants, arrêtés en Libye avant leur expulsion, ont fait état de violences durant leur détention. Quelque 4.000 migrants clandestins ouest-africains entrent en Libye chaque mois en passant par Agadez, d’après les autorités de cette région. Ils travaillent souvent en Libye comme ouvriers sur des chantiers ou comme domestiques.
Niamey a plusieurs fois appelé les candidats nigériens à l’émigration à choisir d’autres pays africains que la Libye, en raison des problèmes de sécurité hérités du conflit qui a abouti à la chute du régime libyen de Mouammar Kadhafi, tué en octobre 2011.
AFP

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire