lundi 20 mai 2013

Quatrième session de la Plateforme Mondiale pour la Réduction des Risques de Catastrophe, Genève, 19 -23 mai 2013

Je participe à la 4e session de la Plateforme Mondiale pour la Réduction des Risques de Catastrophe, Geneve, Suisse, 19 -23 mai 2013 sur le thème : « Investir aujourd’hui pour des lendemains plus surs » De quoi s’agit-il ? La Plate forme mondiale pour la réduction des risqué de catastrophes est un événement bi annuel qui réunie différents acteurs et représentants des groupes vulnérables. Cette session donnera l’opportunité a tous de s’engager sur des niveaux élevés de décision sur les risques de catastrophes, de partager des expériences et d’apprendre des bonnes pratiques. La Plate-forme mondiale est l'occasion de mettre davantage en évidence l'importance de la réduction centrée sur des risques de catastrophes et le renforcement de la résilience qui vise à protéger et à s'engager auprès des enfants et des jeunes. La 4e session à Genève pose un jalon important pour la poursuite du développement de société résiliente face aux catastrophes partout dans le monde. Cette session est la dernière avant la fin du cadre d’action de Hyogo (2005-2015) donc les réflexions doivent permettre également de réfléchir sur la période post-2015 et surtout l’urgence d’avoir des objectifs ambitieux. Je me souviens a la conférence de Rio+20, la question de la gestion des risques de catastrophe a même été notifie dans le document final « Le futur que nous voulons » comme impératif pour le développement durable. Les intervenants sont issus de gouvernements, d’agences et d’organisations internationales, d’ONG et de la société civile, d’institutions universitaires et techniques, ainsi que du secteur prive et évalueront les progrès mondiaux réalisés dans l’implémentation du Cadre d’Action de Hyogo. Les participants partagerons leur vision des éléments nécessaires au renforcement du cadre de référence pour la gestion des risques actuels et futurs, et examinerons la tenue des engagements pris lors des précédentes plates-formes mondiale. Unicef appui la participation des enfants et des jeunes afin que leurs préoccupations soient entendues et prises en comptes et la reconnaissance du rôle des services sociaux de base dans la réduction des risques de catastrophe dans les mécanismes et cadre d’action post-2015. Plusieurs événements parallèles et sessions plénières permettront d’assurer une participation active des enfants et des jeunes et influenceront toutes les décisions significatives de la Plate forme. Ce partage des connaissances fournit des informations cruciales sur la manière dont la réduction des risques protège le développement et soutient l’agenda pour le développement durable, dans la perspective d’un cadre d’action post-2015 pour la réduction des risques de catastrophes. Pour gérer les aléas et vivres avec les risques, il est impératif de connaitre ces derniers et d’y être préparés. Les importants les risques de catastrophes au Niger sont les sécheresses, les inondations, les invasions acridiennes et les maladies clim ….. Notre message clé est le financement des actions de prévention. L’investissement dans la réduction des risques de catastrophe sauve des vies et protège les moyens de subsistance, les actifs publics et les biens privés. Restez à l’écoute, je vous résumerais nos journées ici ainsi que le plaidoyer des jeunes pour plus d’actions dans la prévention et la gestion des risques de catastrophes. Sani Ayouba

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire