lundi 19 octobre 2015

Niamey : manifestation violente des eleves




Niamey s’est réveillée ce matin avec les slogans et les casses des scolaires. Leur revendication première, la construction de classes en paillotes à défaut de classes définitives. Brûlant pneus et cassant les véhicules de l’administration pour la plus part, ils estiment que c’est le seul moyen de faire entendre leurs revendications. « C’est eux qui ont cherché ce qui se passe actuellement » a affirmé l’un des membres de la section régionale lycée et collège de l’Union des Scolaires Nigériens. Les forces de l’ordre intervenu pour ramener le calme ont procédé à plusieurs arrestations dans les rangs des scolaires.

C’est la première grande manifestation des élèves depuis le début de l’année scolaire. Seulement ce n’est pas la première fois que les scolaires sortent pour exiger l’amélioration de leurs conditions d’études.

 Pendant que les enfants de ceux qui ont les moyens étudient dans les écoles privées voir même hors du pays, les rejetons des pauvres eux croupissent dans des paillotes parfois à même le sol. Si ce n’est pas eux qui sortent pour casser, ce sont leurs enseignants qui suspendent les cours pour pécules impayées. Résultat, ils finissent l’année avec des programmes inachevés et un fort taux d’échec. C’est malheureusement à cette routine que nous assistons depuis des décennies.

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire