jeudi 29 mai 2014

Caravane de sensibilisation sur la culture de la paix, la citoyenneté et le leadership en milieu scolaire




« Nous sommes ceux qui sont amenés à prendre les destinées de notre pays et devrons mettre au devant de toute chose, la paix et la tolérance », ce sont là les mots du point focal national du Cadre de Concertation des Associations de Jeunesse (CCAJ) à l’occasion du lancement de la caravane sur la culture de la paix, citoyenneté et le leadership en milieu scolaire. Notre pays, le Niger, a en effet besoin d’une jeunesse citoyenne qui cultive la paix. Quoi de plus normal que la jeunesse sensibilise la jeunesse sur ces questions d’importance capitale ? L’école, lieu où se forge l’élite de demain, c'est aussi un milieu dans lequel la violence gagne de plus en plus de terrain, d’ou la tenue de cette caravane initiative du CCAJ de Niamey, dans l'enceinte du lycée Issa Korombé de Niamey.
« Une telle actvité permettra certainement aux jeunes de comprendre et respectent les valeurs citoyennes», disait le point focal du CCAJ régional.
Le public entièrement composé de jeunes, a assisté à des animations musicales, sketchs et poésies  traitant du thème.
Dans nos écoles les violences peuvent venir des enseignants ou même des élèves. D’ou ce sketch dans lequel un secrétaire général du bureau des élèves menace de faire appel à la CASO (Commission des affaires sociales et de l’ordre) pour « corriger » son camarade qui l’a pourtant élu à ce poste. Ici, les jeunes ont voulu attirer l’attention de ces leaders sur l’abandon de l’usage de la violence et prôner le dialogue.
Des questions réponses avec le public sur les valeurs de culture de la paix, la tolérance, le leadership ont amené les jeunes à participer eux aussi à cette caravane qui est d'ailleurs la leur. 

Par Jeunesse du Niger.

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire