mercredi 14 août 2013

Mohamedine, chargeur de téléphone en zone rurale


Le développement du secteur de la téléphonie mobile au Niger n'a pas épargné nos zones rurales. Mais dans un grand nombre de ces localités, le courant électrique fait défaut.
Alors comment recharger son téléphone ? 
La génération consciente a trouvée la solution. La recharge se fait grâce aux panneaux solaires ou aux groupes électrogènes.
Depuis plus de 5 ans,  à Doukou dans le département de Madaoua (région de Tahoua), Mohamedine, un jeune de 22 ans a fait de la recharge des batteries de téléphones portables son principal métier.   Comment procède-t-il ?
“Je me suis fait confectionner cette planche sur laquelle sont installées plusieurs prises électriques alimentées par un groupe électrogène. Ensuite, je branche les chargeurs universels, des chargeurs compatibles avec toutes les catégories de batteries de cellulaires. La recharge de la batterie coûte 100 Fcfa. Je gagne en moyenne 2000 Fcfa par jour. Je fais aussi le tour des villages, le jour des marchés.”
Astucieuse initiative qui, en plus d’aider les communautés les plus éloignées à rester joignables, contribue à garder les jeunes chez eux : “Je n’ai pas de projet d'aller ailleurs, parce que, grâce à ce travail, j’arrive à subvenir à mes besoins ainsi qu’à ceux de mes proches ”,  conclut Mohamedine.

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire