vendredi 18 septembre 2015

MAP4DEV : la jeunesse nigerienne trace l'avenir



Les jeunes cartographes en action...

Au Niger, six jeunes, engagés et intéressés par les questions du changement climatique se sont lancés avec le soutien de l'Unicef dans un projet innovant de cartographie. Il s’agit pour eux de recenser et documenter les signes visibles des changements climatiques auxquels leurs communautés font face pour ainsi témoigner de l’impact que cela a sur le développement de leur pays. Ainsi, à travers le « mapping digital », un outil numérique de changement de la société, ces jeunes mettront sur la carte mondiale de changement climatique de l’UNICEF, les réalités de leurs communautés avec des photos et des videos,en esperant impliquer la population, les autorités, et engager les leaders mondiaux à agir contre le changement climatique.

Le groupe des 6 jeunes cartographent...
Au terme de ce travail, une carte mondiale du changement climatique verra le jour. A une échéance cruciale de l’avenir de la planète, ces jeunes veulent apporter leur contribution à la 21ème Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques Paris 2015. Cette conférence doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C. Il s’agira de rapprocher les points de vue et faciliter la recherche d’un consensus au sein des Nations unies et de l’Union européenne, en tenant compte des acteurs de la société civile et des positions des pays du Sud.

Le groupe des jeunes catographes lors d'un échange avec les communautés...
Engagés dans le combat du changement climatique, ce groupe de jeunes est à la recherche d’un monde meilleur qui selon eux commence par un éveil de conscience qui amènerait les gens à rejoindre ce combat. C’est ainsi à travers cette cartographie qui sera enrichie en images et commentaires, ils espèrent faire agir les gens sur les causes liées à ce changement climatique à travers des rapports chocs qui montreront l’environnement dans lequel ils vivent et combien il est menacé. C’est certainement une manière aussi d’engager le monde dans le combat du changement climatique qui menace la vie humaine.
 
Halima Laoual Bachir

Réactions :

1 commentaires :