mercredi 17 juin 2015

Tahoua : Edition du HACKATON pour le développement

Après Dosso du 15 au 17 mai 2015, le Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises (PME) au Niger (CIPMEN) et son partenaire Orange Niger ont organisé du 12 au 13 juin dernier, simultanément à Maradi et à Tahoua, l'édition 'HACK4DEV''.
A Tahoua, c'est l'université qui a servi de cadre à ce Hackaton dont le thème est : ''Quel développement économique par les TIC pour la région de Tahoua?''.
Le Hack4Dev est un rassemblement de développeurs informatiques, organisés par équipe autour de porteurs de projets avec l'objectif de produire un prototype d'application dans les thématiques de la santé, de l'éducation et de l'agriculture, en quelques heures, sous forme de concours chronométré. Il constitue une réelle opportunité de professionnalisation des universités à travers la mixité entre professionnels et étudiants, et une occasion pour les étudiants de travailler sur des problématiques concrètes des entreprises.
Après le lancement officiel donné par le conseiller juridique du gouverneur de la région de Tahoua, M. Issa Maïga, les étudiants de Tahoua se sont scindés en six groupes de trois à six personnes. Ils ont tour à tour présenté les applications qu'ils comptent développer. Il s'agit principalement de la transformation du ''moringua'' en farine et en huile pour lutter contre la malnutrition et certaines maladies du siècle, tel que le diabète. Un des groupes a surnommé sa recherche ''GARKUWA'' et se donne pour objectif d'aider les femmes enceintes. Pour les autres, il s'agit de permettre aux étudiants de pouvoir suivre leurs cours à distance, et d'aider les bacheliers à bien choisir les filières universitaires. Un autre groupe suggère une application avec des leçons transcrites et sonores pour les étudiants ''fainéants''. Bref, vu la pertinence des sujets développés, le jury supervisé par Mme Seyni Fatoumata Bako du CIPMEN a eu l'embarras dans le choix des trois meilleures œuvres à primer.

Ce concours ''HAC4DEV'' a surpris aussi bien les membres du jury que les autorités administratives et académiques, du fait des talents inédits révélés à l'université de Tahoua.
Dans une brève interview accordée à la presse locale, Mme Seyni Fatoumata Bako, représentante de CIPMEN et présidente du jury (comprenant un délégué d'Orange, des enseignants chercheurs et le chargé communication presse CIPMEN), s'est déclarée ravie des résultats obtenus à Tahoua. Elle a ensuite donné l'assurance aux étudiants que le Centre incubateur des PME au Niger (CIPMEN) et ses partenaires ne ménageront aucun effort pour encourager concrètement leurs initiatives.
En effet, souligne Mme Seyni Fatoumata BAKO, le Centre Incubateur des PME au Niger (CIPMEN) est une association qui a vu le jour grâce à un partenariat public-privé. Sa mission est d'accompagner les entreprises innovantes évoluant dans les secteurs des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), des Energies renouvelables et de l'Environnement, ainsi que les porteurs de projets innovants, dans leurs phases de création, de développement et de croissance. Le CIPMEN a un an d'existence. Il a incubé cinq entreprises innovantes. Six porteurs de projets sont en pré-incubation. Environ 200 candidats et prospects, près de 400 jeunes entrepreneurs coachés, des formations dispensées, des business modèles élaborés
Pour revenir à la cérémonie de Tahoua, disons que les étudiants en compétition ont passé une nuit blanche, du vendredi 20h au Samedi à 07h en train de développer leurs applications. Celles-ci ont ensuite été présentées au jury qui les a évaluées une à une, avant de rendre public son verdict, samedi vers 19H.
Après délibération du jury, le 1er prix a été décerné au groupe ''BETA''. Il bénéficie d'un chèque de 500 mille francs CFA plus une assistance technique du CIPMEN et d'Orange. Le 2ème prix est attribué au groupe FADEG qui a reçu un chèque de 300 mille CFA et un appui technique des organisateurs.
Une mention spéciale est faite au groupe ''Jeunes ambitieux''. Celui-ci bénéficiera de l'appui technique des organisateurs. Tous les trois récipiendaires sont admis à participer au camp national qui regroupera à Niamey tous les lauréats du ''HACK4DEV'' organisé dans les différentes régions du Niger. En attendant, pour concourir, ils ont droit à un appui technique du CIPMEN.

Ravic Mahamadou Mamoudou

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire