lundi 1 juin 2015

Journée mondiale sans tabac : «Eliminer le commerce illicite des produits du tabac» thème de l'édition 2015

Dimanche 31 mai, le monde entier a célébré la journée mondiale sans tabac. Dans son message le ministre de la Santé publique du Niger a évoqué la situation de l'épidémie de tabagisme à travers le monde, les efforts des pays membres de l'OMS dont le Niger pour lutter contre ce fléau. Il a enfin demandé l'implication de toutes et de tous pour endiguer le phénomène du commerce illicite des produits du tabac.
La célébration de cette journée est l'occasion propice pour les responsables sanitaires mondiaux et des pays membres de l'OMS de souligner les risques pour la santé liés à la consommation de tabac. ''L'usage du tabac n'est pas sans conséquence sur la santé humaine car elle est aujourd'hui la cause de nombreuses maladies débilitantes et mortelles comme les maladies respiratoires, cardiovasculaires, le cancer'', a-t-il souligné. C'est pourquoi les autorités politiques et sanitaires accordent une attention particulière à la question du tabagisme. Parlant de ces conséquences sur la vie humaine, le ministre de la Santé a précisé que presque 6 millions de personnes sont tuées chaque année par cette épidémie dont plus de 600 000 non-fumeurs parce qu'ils ont été exposé au tabagisme passif.

D'ici 2030, et si rien n'est fait, cette épidémie tuera plus de 8 millions de personnes l'année. Ainsi, pour faire face à cette épidémie et ses conséquences, les pays membres de l'OMS ont négocié et adopté la Convention Cadre pour la lutte Antitabac. Cet outil a pour objectif de protéger les générations présentes et futures contre les conséquences sanitaires, économiques, sociales et environnementales liées à l'usage du tabac.
Malgré la volonté politique des dirigeants politiques et l'activisme de la société civile, la mise en œuvre de cette convention cadre a été mise à rude épreuve par les industries du tabac à travers diverses manœuvres dont la corruption, le renfort de la publicité et la promotion du commerce illicite des produits du tabac. Le commerce illicite des produits du tabac est néfaste pour les intérêts de nos pays et pour la santé de la population. Face à la menace que représente le commerce illicite de tabac, la communauté internationale a négocié et adopté en novembre 2012 le protocole pour éliminer cette pratique. Au Niger, les autorités du pays, conscientes de la gravité de la pandémie du tabac et de ses conséquences dévastatrices, ont signé et ratifié la Convention Cadre pour la lutte Antitabac et ont doté le pays de tout l'arsenal juridique (loi, décret, arrêté) nécessaire à la lutte antitabac.

Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire