mercredi 8 mars 2017

Journée de la femme: rencontre avec une cyber nigerienne


Pouvez-vous vous présenter et présenter votre parcours ?

Je suis Ramatou Salifou (état civil) et Inna Karanta sur les réseaux sociaux.  Je suis courtière en assurances et activiste-web, Initiatrice du groupe Nigérien Cyber citoyen avec des amis du web, nous nous efforçons d’amener le nigérien à un changement de mentalité en devenant tout simplement un citoyen modèle.

D’où vous est venu l'idée d'un mouvement sur internet et comment est-il né ? 

Il est né tout naturellement de nombreux coups de gueule sur les réseaux sociaux, nous nous sommes réunis avec les amis et avons décidé de lancer cette initiative afin d’apporter notre plus à la construction de la nation, une nation ne peut se bâtir dans la délation et l’ignorance des textes qui régissent la vie en communauté. Aussi, nous nous battons pour faire connaitre au grand nombre leurs droits et devoirs à travers nos écrits et campagnes de sensibilisation terrain et vidéos. 
Comme l'indique le nom du groupe, Nigérien Cyber citoyen, il s'agit donc de réunir la communauté web nigérienne autour de ce que nous appelons Notre Cause Commune. Cette initiative citoyenne est née donc sur les réseaux sociaux et réunie les nigériens sur le terrain lors d'actions de salubrité, de collecte de fournitures scolaires, de construction de classes en paillote...

Que fait concrètement Nigérien Cyber Citoyen et pourquoi est-ce important au Niger ? 

Comme je l’ai dit plus haut, l’objectif c’est le changement de mentalité. Le groupe a centré son combat sur l’insalubrité dans nos villes. A travers ce dernier, nous voulons amener le nigérien à devenir un bon citoyen, celui-là même qui pourra impacter à son tour son entourage. Nos actions se déroulent dans la ville de Niamey çà va de l’enlèvement de dépotoirs géants, à des séances de salubrité dans les écoles et au cimetière. Nous faisons des spots de sensibilisation autour de thèmes variés.
 Niameyzé, un jeune nigérien auteur de bandes dessinées contribue à cette lutte à travers les dessins avec des messages de sensibilisation.

Nous avons des cyber citoyens dans tout le pays, un clin d'œil au maire d’Agadez initiateur de séance de salubrité avec les agadezois, aux cyber citoyens d'Arlit, de Tillabéry, Diffa, Zinder, Tahoua, Maradi, Dosso et ceux de la Diaspora qui contribuent comme ils peuvent.
L'engagement citoyen est important au Niger car lui seul est capable à l'heure actuelle de réunir tous les nigériens dans un combat commun.
  
Quelle est la place des femmes dans la marche pour un changement de mentalité ? 
Je suis une femme, le noyau dur de NCC c’est Habiba Wahab Raoufou, Aicha Bolho, Balkissa Seyni, Fanta Traoré, Kimba Hadiza  Maiga, Aissa Magagi GANDA, Kadi Salifouizé Fanta Traoré et tant d’autres femmes que je porte dans mon cœur pour leur engagement en faveur d’un lendemain meilleur pour tous, pour vous dire combien, les femmes sont engagées. Nous sommes les 1éres à en pâtir lorsque la société va mal, alors nous ne pouvons qu'être à l'avant-garde de ce changement de mentalité.

Pourquoi est-il important d'impliquer les femmes dans tous projets de développement ? 

La femme, est Amour, Grâce, Beauté, elle porte sur elle tout le poids de l’humanité, elle enfante, elle sécurise le socle familial, elle éduque et guide l’enfant pour devenir un homme. La laisser en dehors des projets de développement serait un tort à l’humanité.

Avez-vous un message à faire passer aux femmes du Niger en cette journée du 8 mars ?

Femme nigérienne, tu es espoir et tout repose sur toi depuis la nuit des temps, alors ne faiblit pas. Continues le combat !
A toutes les femmes émancipées, luttons pour que nos mamans dans les campagnes bénéficient de notre savoir.
Un message à mes grandes sœurs et mamans qui luttent pour nos droits, je rêve d’une protection sociale pour la mère et l’enfant nigérien, une couverture universelle maladie qui balayera tous ses programmes de prise en charge qui en réalité ne soulagent pas véritablement les femmes.
Merci à vous de m’avoir permis de m’exprimer. Je salue au passage les hommes qui nous honorent au quotidien et leur demande de rester à nos côtés pour nos combats qui sont aussi les leurs, une femme épanouie sera une meilleure épouse et maman.



Réactions :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire